• Intégrer le «complexe» et «l'incertain» dans notre vision cartésienne des choses

  • Amener les personnes à changer leur perception des situations

  • Prendre du recul sur les événements et sur soi-même

  • Mettre en évidence l'interdépendance des situations et des personnes

  • Favoriser la prise de conscience de l'étendue des choix et des responsabilités

  • Établir un lien étroit et cohérent entre les objectifs, les aspects opérationnels et relationnels

  • Créer les conditions pour un développement harmonieux des personnes, des équipes et des organisations

  • Développer l'autonomie, la relation de confiance et le parler-vrai

LES BÉNÉFICES SECONDAIRES
DU COACHING